le bâton d’éveil

kyôsaku : l’utilisation du bâton d’éveil

Le maître zen contrôle les exercitants et corrige le zazen mal exécuté. Il porte un bâton de bois, plat à l’une des extrémités, le « kyôsaku », qui sert à la correction du zazen et avec lequel il donne, à l’occasion, un ou deux coups sur les muscles de la nuque, à droite et à gauche du cou. Ce n’est pas un châtiment ou une humiliation, mais un encouragement ou une libération. Les muscles atteints sont des endroits importants pour l’acupuncture, où une cinquantaine de nerfs se rencontrent.

Le mot « kyôsaku » est composé de « kyô » = attention, et « saku » = bâton. Le coup donné avec « le bâton destiné à réveiller l’attention » contribue à la concentration de l’exercitant : lors d’un accès de fatigue, d’une distraction, d’un mouvement de nervosité. Il est important que celui qui donne le coup et que celui qui le reçoit harmonisent leurs gestes ; tous deux doivent expirer pendant le coup ; naturellement, le visage de l’exercitant se détourne chaque fois de l’épaule frappée ; les muscles de cette épaule se tendent et le coup est plus efficace.

Le maître touche d’abord légèrement l’épaule de l’adepte. Celui-ci s’incline en faisant gasshô [NdW :* salutation inclinée vers l’avant, les mains étant élevées et jointes au niveau du front ] et penche sa tête, en premier à gauche, puis à droite, pour libérer les épaules. (Il est conseillé de ne porter aucun collier pendant le zazen, puisqu’il pourrait être brisé par le coup).

Après avoir reçu les coups, l’exercitant s’incline encore une fois ; il fait également la révérence et lève les mains jointes, lorsqu’il souhaite recevoir le kyôsaku. On ne doit manifester pareil désir, que si on en sent la nécessité : le kyôsaku est un traitement médicinal et non un passe-temps.

 

Extraits de « L’Appel au Zen » de F. A. VIALLET. (Inédit)

*Note du Blogmaster.

 

© Groupe de Méditation Zen de Marseille



Les utilitaires pour les ét... |
brigitteasselineau |
ADOPS28 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sophrologierelaxationmillep...
| Au coeur de la fibromyalgie
| Koz ek moin